mardi , 22 septembre 2020
Flash info

« Il n’y a pas eu de tirs à balles réelles », martèle le gouvernement

Les forces de sécurité ont agi lundi avec professionnalisme pendant la manifestation du Collectif et de l’ADP, a déclaré mardi le ministre Albert Damatang Camara, Porte-parole adjoint du gouvernement.

Le ministre qui s’exprimait 48heures après les manifestations étouffées des deux blocs de partis d’opposition a indiqué d’abord que l’initiative était interdite par les autorités du gouvernorat de Conakry. Il s’est toutefois réjoui du fait que les échauffourées n’ont fait aucune perte en vie humaine.

Le porte-parole du gouvernement s’est montré catégorique. Les forces de sécurité n’ont pas fait usage de balles réelles. Elles ont utilisé selon lui des moyens conventionnels. « Les forces de sécurité ont agi avec professionnalisme et n’ont pas tiré à balles réelles. C’est absolument faux », a déclaré Damatang Albert Camara.  « Il est inadmissible que l’on puisse prétendre que des coups de feu ont été tirés sur un leader de l’opposition. Il faut dire que cette information est absolument fausse ».

Il faut préciser le bilan des arrestations n’est pas conforme au niveau des forces de sécurité. La direction générale de la police nationale fait cas de 31 personnes interpellées, 22 boules de chanvre indien, une paire de ciseaux, 19 sifflets et 11 pancartes saisis, tandis que  le Haut commandement de la gendarmerie nationale fait état de 35 personnes arrêtées. Côté forces de sécurité, le commandant Mamadou Barry, porte-parole de la gendarmerie parle de 24 blessés.

Sidiki Mara
+224 63 45 30 95
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*