lundi , 19 août 2019

Une mission de l’OIF à Conakry pour vérifier les améliorations apportées au matériel Waymark

Une mission de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est arrivée ce lundi dans la capitale guinéenne, en vue de « participer à la mise en oeuvre des recommandations formulées dans son rapport », et portant sur une amélioration de la performance au niveau des kits d’enregistrement de Waymark, a-t-on appris de sources concordantes.

Dans son rapport publié en juillet dernier après une analyse du matériel de l’opérateur sud-africain Waymark, l’OIF avait signalé des insuffisances au niveau des kits d’enregistrement.

A rappeler que cette mission de l’OIF avait été initialement prévue le 1er août dernier, avant d’être annulée faute de consensus entre pouvoir et l’opposition.

Et l’ADP et le Collectif, les deux blocs alliés de l’opposition radicale avaient soupçonné l’OIF de venir dans l’intention de « contribuer au transfert des données de la SAGEM en apportant, dans cette opération, une assistance technique aux sociétés WayMark et Sabary ».

A noter que la SAGEM est l’opérateur français qui a géré le fichier électoral lors de la dernière présidentielle.

Il est question de son remplacement par Waymark, un opérateur sud-africain travaillant en collaboration une société guinéenne dénommée Sabary.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*