dimanche , 24 mars 2019

Education : l’anglais désormais dès le primaire

Palais Sékhoutouréya, 11 août 2012 // Échanger et proposer des solutions autour de la qualification du système éducatif guinéen, du primaire à l’université, telle était la toile de fonds de la rencontre du Président de la République, le Pr Alpha Condé, avec la Fédération syndicale professionnelle de l’éducation (FSPE), dans la matinée du samedi 11 août 2012 au Palais Sékhoutouréya.

Cette première rencontre entre le Chef de l’Etat et la FSPE à l’initiative de celui-ci, a été conviviale et très détendue.

Comme innovation, le Président de la République propose que soit étudiée l’insertion de l’anglais dans le cursus scolaire, dès le primaire.

Mais avant, le secrétaire général de la Fédération syndicale professionnelle de l’éducation, Casimir Diaora, a mis l’accent sur le bien fondé de cette rencontre avec le Président de la République.

Pour sa part, Fatoumata Binta Kéita, membre de la fédération syndicale, a exposé les principaux  problèmes qui assaillent le système éducatif guinéen. Au nombre desquels le déficit d’infrastructures scolaires et universitaires; l’insuffisance des fournitures individuelles et collectives à l’enseignement supérieure ; la vétusté des équipements et le manque de laboratoire et d’atelier dans les lycées ; la faiblesse de la formation continue des enseignants.

De son côté, Bangaly ‘’Conakry’’ Bangoura, également membre de la dite fédération, a fait des propositions pour améliorer le système éducatif. Il s’agit entre autres de la construction de nouvelles classes pour décongestionner les effectifs des apprenants ; la rénovation des établissements vétustes ; sanctionner avec la dernière énergie les détournements  des manuels et matériels didactiques.

En réponse, le Président Alpha Condé a mis le doigt dans la plaie qui gangrène le système éducatif guinéen.

Il a particulièrement dénoncé et flétrit les disfonctionnements dans les universités privées.

En conclusion, le président de la République a demandé à la fédération syndicale professionnelle de l’éducation, de s’inscrire dans une dynamique de concertation avec lui.

B S

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*