lundi , 10 décembre 2018

Alpha Condé de retour d’Accra: « La CEDEAO a décidé qu’on garde encore les armements maliens »

De retour d’Accra, vendredi 10 août,  dans la soirée, où il a assisté aux obsèques du président John Atta Mills, le président guinéen Alpha Condé a salué, à sa descente d’avion, la disparition d’un « grand président africain ». Ajoutant que de nombreux chefs d’Etat ont fait le déplacement du Ghana.

Selon le numéro un guinéen, un mini sommet des Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur le Mali a eu lieu en marge des funérailles du désormais ex-président ghanéen décédé subitement le 24 juillet dernier à l’âge de 68 ans. Au cours duquel sommet, dit-il, il a été décidé que Conakry garde encore les armements maliens.

« (…) J’avais informé l’ONU, l’Union africaine et la Cedeao par rapport aux armements maliens. (…), a ajouté le président Condé qui plaide pour une conjugaison d’efforts en vue de déloger les islamistes au Nord du Mali.

Récemment, l’ex-junte malienne dirigée par le capitaine Amadou Haya Sanogo avait dénoncé le blocage des armements maliens aux ports de Conakry et Dakar devant servir, selon elle, à combattre les islamistes qui occupent, depuis mars dernier, les 2/3 du territoire malien et imposent la charia.

Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*