vendredi , 6 décembre 2019

Le Pr Alpha Condé reçoit le Président du PNR et le DG de l’ONUSIDA

Le Président de la République, Pr Alpha Condé, a successivement reçu en audience dans la journée du jeudi 9 août 2012 au Palais Sékhoutouréya, Bah Fisher Alpha, Président du PNR (Parti National pour le Renouveau) et Michel Sidibé, Directeur Général de l’ONUSIDA.

L’entretien entre le Chef de l’Etat et le Président du PNR accompagné par son vice-président, Lucien Guilao, a porté sur la situation politique en Guinée.

A sa sortie de l’audience, Bah Fisher Alpha, Président du PNR a déclaré : « Je suis très heureux que le Chef de l’Etat ait pris son temps pour nous recevoir. Nous avons échangé, il nous a donné des conseils. Nous avons été enduits en erreur à propos de quelqu’un qui nous a trompés, en nous mettant dans une affaire qui ne nous concerne pas. Les services de l’Etat ont voulu comprendre ce qui se passe. Aujourd’hui, le Chef de l’Etat nous a reçus, il nous a prodigués de sages conseils et il se trouve que nous ne sommes en rien mêlés à cette affaire. C’est la raison pour laquelle nous sommes venus le voir pour le remercier d’avoir veillé sur cette affaire afin qu’on ne fasse pas l’amalgame entre nous et les gens qui nous ont induit dans des erreurs dans lesquelles on ne devrait pas être ».

Alpha Bah Fisher n’a pas voulu donner plus de détails sur l’affaire dont il s’agit. L’on sait toutefois que le président du PNR et son vice-président avaient été interpellés par la police d’Etat avant d’être relaxés. Le PNR compte revenir sur cette affaire à travers une déclaration. Le PNR a en tout cas tenu à remercier le Président de la République qui a veillé personnellement sur cette affaire.

Quant au Directeur Général de l’ONISIDA qui était de passage en Guinée, sa rencontre avec le Pr Alpha Condé était axée sur la lutte contre le Sida dans notre pays : « Je suis de passage à Conakry. C’est un plaisir pour moi de m’entretenir avec le Président de la République. Nous avons discuté des questions de développement et particulièrement de la lutte contre le Sida. Comment faire en sorte que cette lutte puisse répondre au quotidien, c’est-à-dire le traitement pour les Africains, faire en sorte qu’il n’y ait plus d’enfants qui naissent avec le Sida. On continue à accompagner les efforts du Président de la République. Parce qu’on sait vraiment que le Président se bat et que la question de la santé reste une question prioritaire. Et surtout, il essaie de faire en sorte que la justice sociale soit une réalité. Pour cela, nous ferons au mieux pour accompagner la Guinée et le Président de la République ».
B S

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*