dimanche , 21 octobre 2018

La Guinée reçoit 1.700 tonnes de vivres du Japon

Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) a reçu lundi, pour le compte de la Guinée, un don de 1.700 tonnes de vivres offert par le gouvernement et le peuple japonais.

La remise de cette importante quantité d’aide alimentaire a eu lieu dans l’entrepôt de l’institution onusienne au quartier Tombo dans la commune de Kaloum.  Elle s’est déroulée en présence des ministres de la Coopération, de la Santé et  de l’Enseignement pré-universitaire ainsi que les ambassadeurs du Japon et de la Russie.

Le don, d’une valeur de 2 millions de dollars est composé de 1050 tonnes de riz, 342 tonnes  de super céréales,  226 tonnes  d’huile végétale. Il se compose aussi de 46 tonnes de légumineuses, et de 20 tonnes  de sel iodé ainsi qu’une quantité importante de farine enrichie. Ces denrées alimentaires  sont destinées  à soulager les populations les plus vulnérables dans les quatre régions naturelles du pays.

Selon les informations reçues de sources officielles, elle est destinée à couvrir durant 3 mois, les besoins alimentaires et nutritionnels de 150.000 personnes vulnérables déjà identifiées dans les zones d’insécurités alimentaires dans les quatre régions de la Guinée et la ville de Conakry.

La Représentante de PAM-Guinée, Mme Sitta Kaï-Kaï, a indiqué que ce don est reçu au moment où l’enquête nationale de nutrition santé annonce des réalités alarmantes. Pour rappelle, cette enquête réalisée en milieu rural et urbain en fin 2011, par le ministère de la santé en collaboration avec le PAM, l’Unicef et dont les résultats ont été publiés en février 2012 indique que la prévalence de la malnutrition  chronique est de 34% et celle de la malnutrition aiguë globale est de 5%.

La représentante du PAM a remercié « L’empire du soleil levant » pour ce geste qui n’est pas le premier du genre. « Depuis 2008 à nos jours les contributions du Japon ans le cadre de la lutte contre la malnutrition  s’élèvent  9.600.000 de dollars US », a-t-elle rappelé.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Japon en Guinée, Naotsugu Nakano, a déclaré que le premier volet de cette aide est destiné à encourager la scolarisation des enfants par le biais de cantines scolaires. «  La fourniture de repas aux élèves de primaire permet d’améliorer le nombre d’inscriptions des  filles dans les écoles et d’avoir un accès plus facile à la scolarité. Cette action  doit concerner des enfants répartis dans 600 écoles  de la Haute, Moyenne Guinée et la Guinée Forestière», a-t-il expliqué.

Le deuxième volet, a-t-il poursuivi, doit appuyer les activités de nutrition  en direction des personnes vivant avec le VIH. Ce soutient  nutritionnel doit prévenir et réduire la malnutrition des femmes enceintes et des mères allaitantes de manières à réduire le taux  d’enfants  de moins de 5 ans malnutris dans les 4 régions.

Par ailleurs, M. Naotsugu a précisé que le troisième  programme vise à apporter une aide aux réfugiés Ivoiriens vivant en Guinée Forestière et va concerner  3.319 personnes. Selon lui il va contribuer à réduire les cas de malnutrition sévère.

Enfin, le ministre de la Coopération Internationale, Dr Koutoub Moustapha Sano, a apprécié le geste au nom du peuple de Guinée. Il a précisé que cette assistance vient s’ajouter aux nombreux acquis de la coopération entre la Guinée, le Japon et le PAM. Pour Dr Sano, le programme-pays en cours d’exécution pour la période 2007-2011, prolongé à 2012 s’inscrit dans cette perspective à savoir appuyer trois secteurs clés que sont l’enseignement primaire, le développement rural communautaire,  la santé et la nutrition des groupes vulnérables.

Sidiki Mara
+224 63 45 3 95
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*