mardi , 31 mars 2020
Flash info

Démission d’un membre du Bureau politique des NFD suite à la rencontre de ses camarades avec Alpha Condé

Issiaga Bah, membre du Bureau exécutif national et Commissaire au compte des Nouvelles Forces Démocratiques vient de quitter le Bureau politique du parti. Une façon pour lui de protester contre la rencontre du président Alpha Condé avec Mouctar Diallo et Etienne Soropogui, la semaine dernière, à Sèkhoutoureyah.

« Conakry le 16/07/2012

Mr BAH Issiaga

Membre du Bureau Exécutif National

Commissaire au compte

A L’attention du BPN du Parti NFD

S/C Voie hiérarchique

Objet : Lettre de démission

Je viens très respectueusement au près de votre haute bienveillance vous annoncer ma démission au sein du Bureau Exécutif National.

En effet, c’est avec peine et désolation que j’ai appris à travers la dernière assemblée ordinaire tenue Samedi 14/07/2012 ; une réunion au cours de laquelle le Président Mouctar Diallo nous a fait part de la rencontre avec le Président de la République le Pr. Alpha Condé. Par ses propos : M. Diallo Mouctar et M. Soropogui Etienne respectivement Président et Vice-Président du Parti Politique NDF (Nouvelles Forces Démocratiques) avaient rencontré le Président Alpha condé le samedi 14/07/2012 au palais Sekoutoureya; d’après mes informations le Parti NFD n’a pas reçu une lettre d’invitation écrite mais juste des démarches ont été menées par M. Sankon Malick et M. Sow Bantama tous membres du camp présidentiel, une rencontre que je trouve inopportune voire inutile. Je précise que j’ai intégré ce Parti Politique en 2009 après un constat très séduisant par ses responsables d’alors en l’occurrence son Président Mouctar Diallo qui s’était illustré en s’opposant à la junte militaire au pouvoir alors que les autres l’acclamaient. J’ai cru aux valeurs et aux idéaux que défendaient son Président et les éminents membres qui composaient le bureau Exécutif National.

Si j’ai bonne souvenance, ces deux personnalités qui ont rencontré le Pr Alpha Condé avaient eux- même critiqué ouvertement les rencontres antérieures entre M. le Président et certains leaders Politiques notamment Cellou et Sidya. « Je ne peux pas comprendre qu’une chose qu’on a critiqué et dénoncé hier qu’on l’a fasse aujourd’hui et puis qu’on apparaisse aux yeux des autres comme sérieux » je me dis que c’est pas possible ; cet acte a été pour moi une erreur politique ou voire même une faute. La rupture suppose qu’on ne répète pas les mêmes fautes que ses prédécesseurs ; qu’on ne dise pas une chose et faire son contraire.

A mon humble avis la constance dans le temps et dans les actions constituent l’arme fatale pour le bon politicien ; il doit rester sur sa ligne quelque soit le prix à payer et éviter surtout la tentation. Mais très malheureusement en Guinée les gens ne résistent vraiment pas ; c’est dommage ! Je prie Dieu que les Guinéens fassent une prise de conscience, qu’ils regardent les réalités d’en face et surtout qu’ils renoncent aux avantages individuels. Je respecte les personnes qui animent cette formation politique pour leur intelligence et leur envie de bien faire mais je ne partage vraiment pas cette démarche, celle qui consiste à se ridiculiser aux yeux des connaisseurs de la politique de M. Alpha Condé. Il a dit à Paris lors de son point de presse qu’il ne changera pas la CENI, qu’il ira aux législatives sans cette opposition et d’ailleurs qu’il n’a pas à faire à une opposition plutôt à des anciens Premiers Ministres qui ont pillé l’économie et retardé la Guinée ; on pouvait s’attendre à quoi avec ALPHA ?

En analysant toute cette situation et vue mes occupations professionnelles, j’ai décidé de quitter le bureau Politique National pour rester simple membre du Parti. Espérant que mes frères et sœurs qui composent ce bureau politique feront de l’effort pour comprendre ma décision, veuillez croire à l’expression de ma sincérité pour la suite de nos relations.

L’intéressé

M. Bah Issiaga »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*