lundi , 9 décembre 2019

Le Zimbabwe a un projet de nouvelle Constitution

Le projet de nouvelle Constitution au Zimbabwe, attendu depuis trois ans et dont l’adoption est prévue par les accords de partage du pouvoir de 2008, est prêt, a annoncé mercredi le ministre zimbabwéen des Finances Tendai Biti, en marge d’un exposé sur le budget au Parlement.

Le processus de rédaction a été « tortueux » et « envenimé » mais « au bout du compte nous avons produit une Constitution », a-t-il déclaré, en précisant comment « l’histoire a été écrite ces toutes dernières semaines ».

Le Zimbabwe vit dans l’incertitude faute de nouvelle Constitution, sujet d’affrontement des deux principaux partis qui s’opposent dans ce pays dirigé d’une poigne de fer depuis 1980 par le président Robert Mugabe, 88 ans.

Leurs dirigeants se sont réunis en conclave à plusieurs reprises, sans résultat annoncé.

L’adoption d’une nouvelle Constitution figure dans les accords passés en 2008 entre M. Mugabe et son rival Morgan Tsvangirai pour éviter une guerre civile.

Tendai Biti est lui-même un proche de M. Tsvangirai.

Se fondant sur ces accords, M. Tsvangirai, aujourd’hui Premier ministre d’un fragile gouvernement d’union nationale, insiste pour que la Constitution soit adoptée avant l’organisation de nouvelles élections.Ce scrutin devrait avoir lieu en 2013, selon les observateurs.

Il avait été convenu que la Constitution, une fois le texte établi, soit traduite dans les principales langues du Zimbabwe, débattue lors d’une conférence publique puis au Parlement et enfin approuvée par référendum.

A ce stade, personne ne se risque à prédire une date pour le référendum, mais des sources proches du parti de M. Tsvangirai parient sur le mois d’octobre.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*