lundi , 17 juin 2019

UA: Le ton monte entre le bloc austral et Jean Ping

Le ton est monté vendredi entre le bloc austral et le président sortant de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping, sommé par la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) de s’excuser pour avoir usé du canal officiel de l’UA pour faire campagne pour sa réélection.

« En répondant à un article de presse de nature personnelle, le président de la Commission de l’UA a choisi d’utiliser les moyens de l’UA (…). Cela fait-il partie de son mandat comme président de notre organisation? Certainement pas », a déclaré au nom de la SADC le ministre botswanais des Affaires étrangères Phandu Skelemani, selon un communiqué transmis par Pretoria.

« Nous sommes choqués et révoltés par cet abus flagrant des moyens de la Commission de l’UA » et « cela appelle des excuses de sa part, et un retrait de son communiqué par le même canal », a-t-il ajouté jeudi à la tribune de l’UA à Addis Abeba, selon ce communiqué.

Mardi, M. Ping, qui brigue un deuxième mandat, avait dénoncé « une stratégie de désinformation » à son encontre et démenti toute intention de passer la main à la candidate sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma comme l’affirmait un hebdomadaire sud-africain.

« L’article du +Sunday Times+ est le dernier en date d’une série de grossiers mensonges et d’insinuations malveillantes qui semblent constituer le cadre d’une stratégie plus large visant à ternir ma réputation et à déstabiliser ma campagne pour ma réélection », avait protesté le président sortant.

Aux yeux de la SADC, « le contenu et le ton employé par le communiqué de M. Ping équivaut à une attaque directe contre un Etat membre de l’UA ».

Un sommet de l’UA convoqué dimanche et lundi à Addis Abeba doit tenter de départager les candidatures de M. Ping et de Mme Dlamini-Zuma à la tête de la Commission, l’organe clé de l’organisation continentale, après l’échec d’un précédent sommet à le faire en janvier dernier.

Cette bataille inédite au sein de l’UA divise profondément l’organisation.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*