lundi , 26 août 2019
Flash info

Louncény Nabé, Gouverneur BCRG : « Le point d’achèvement de l’initiative PPTE est à portée de main »

Toutes les conditionnalités liées au point d’achèvement de l’initiative PPTE, dont l’atteinte aboutira à l’annulation de 2/3 de la dette guinéenne estimée à 3,5 milliards de dollars, sont remplies, a affirmé lundi, Dr Louncény Nabé, gouverneur de la Banque centrale de la Guinée.

 

Les conditionnalités ont été remplies par les différents ministères concernés, notamment, les Finances, le Plan et l’Agriculture, et je peux vous rassurer que le point d’achèvement de l’initiative PPTE est a notre portée, a déclaré Nabé, pendant une conférence de presse tenue au siège de son institution, à Conakry.

« Il y a un engagement sur la base monétaire quantitatif et un engagement sur les réserves international net quantitatif, sur les avoirs intérieurs net quantitatif, la base monétaire en termes de plafond, les réserves international en termes de planché », a indiqué le gouverneur.

Le gouvernement guinéen s’est engagé l’année dernière auprès du FMI et de la Banque mondiale, à remplir certaines conditions, pour bénéficier du PPTE. Parmi elles, figurent la stabilité de la monnaie locale et la maîtrise de l’inflation qui était à 23% en décembre 2010. L’Etat a réussi à ramener le taux d’inflation à 15% au cours des six premiers mois de 2012, selon l’Institut national de la statistique.

« L’ensemble des critères et repères du programme sont à portée de main, pour ce qui concerne la Banque centrale », a indiqué Nabé, précisant que les dépenses de l’Etat se font sur base-caisse.

Par ailleurs, Louncény Nabé, a indiqué que la BCRG a injecté de nouvelles coupures de 10.000 GNF, pour remplacer des 3 séries de 2007, 2008 et 2010. Cette mesure, selon le gouverneur, s’inscrit dans le cadre de l’assainissement de la circulation  fiduciaire.

Les opérations d’échange ont commencé le 9 juillet, pour une durée de 6 mois. Durant cette période   les nouveaux  et anciens billets de 10.000 FNG  circuleront de manière concomitante et pourront être utilisés indifféremment dans les transactions, jusqu’au 31 décembre prochain.  La valeur des billets à retirer de la circulation est de 2 430 milliards  de francs guinéens.

Sidiki Mara
+224 63 45 30 95
Kaloum Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*