lundi , 18 novembre 2019

Affaire 1999 carats de Bouna Kéita : le chef de l’armée de terre appelé à témoigner

Le Tribunal de Première Instance de Kaloum a décidé mardi d’inviter des officiers de l’armée en fonction, pour témoigner dans le procès en diffamation intenté contre l’homme politique Bouna Kéita par le Général Sékouba Konaté et Roda Fawaz, et qui tourne autour d’une affaire de 1999 carats.

Le Tribunal va en effet auditionner, mardi 17 juillet prochain, le Général Boundouka Condé, Chef d’Etat major de l’armée de terre, un certain Colonel Konaté, et un certain Lieutenant Alpha.

Ce mardi, et après deux renvois successifs, c’est Samy Fawaz,  directeur de l’entreprise Katex et fils de l’homme d’affaire Roda Fawaz qui était à la barre, au nom de son père,  pour témoigner sur la nature de l’infraction de diffamation reprochée à Bouna Kéita.

Durant son audition, Samy Fawaz a reconnu avoir remis 600 millions de francs guinéens à Bouna Kéita. Il a déclaré avoir fait cela, à cause de son père, qui lui, a « beaucoup aidé le général Sékouba Konaté dans plusieurs problèmes ».

Au cours de l’audience, Bouna Kéita, à son tour, a confirmé avoir remis les diamants à l’ancien président de la transition, le Général Sékouba Konaté, devant témoins, dont Colonel Konaté, Lieutenant Alpha et Général Boundouka Condé.

C’est suite à cette déclaration que le tribunal a renvoyé l’audience en huitaine pour entendre la version des faits des officiers cités.


Sidiki Mara
+224 63 45 30 95
Kaloum Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*