mardi , 23 avril 2019
Flash info

Le directeur exécutif de Rio Tinto à Sékhoutouréya- Opérationnaliser le projet Simandou d’ici 2015

Sékhoutouréya, 9 juillet 2012- Le financement et la mise en œuvre du projet minier de Simandou par Rio Tinto se traduit de plus à plus en acte concret.

 

Ainsi, le Directeur exécutif de Rio Tinto, Tom Albanese, en compagnie d’une forte délégation de cette société, était ce lundi 9 juillet 2012 chez le Président Alpha Condé à Sékhoutouréya pour évaluer l’état d’avancement des travaux d’exploitation du minerai de fer de Simandou et ouvrir des perspectives pour le renforcement du partenariat entre le gouvernement guinéen, la SFI (Société financière internationale) et Chinalco. Il était aussi question de discuter des dispositions à prendre pour l’opérationnalité du projet Simandou en janvier 2015.

La formation des techniciens guinéens pour ledit projet a aussi attiré l’attention du Pr Alpha Condé et la Direction du géant minier Rio Tinto.

Au sortir de l’audience, le Directeur exécutif de Rio Tinto a déclaré : « C’était une discussion très constructive avec son excellence M. le Président. Nous avons fait une mise à jour du projet Simandou et notamment les éléments clés que nous devons faire pour que le projet soit opérationnel pour mi 2015. Ces éléments clés sont la finalisation des discussions avec nos partenaires, notamment le gouvernement guinéen, la SFI et Chinalco et nous-mêmes, pour parler des questions de financement. Mais aussi, les questions relatives à la mise en place des infrastructures clés à savoir le chemin de fer, le port d’évacuation ainsi que la mine. Actuellement, nous sommes en train de faire une étude géologique pour une meilleure compréhension du minerai. Côté infrastructures, nous sommes en train de constituer des équipes pour la mise en place des différents camps le long du corridor du chemin de fer en vue de la construction prochaine du chemin de fer. »

S’agissant de la formation des techniciens guinéens, Tom Albanese précise : « Dans ma délégation, il y a le Directeur responsable au niveau global des questions de ressources humaines qui est venu travailler avec l’équipe locale d’ici pour comprendre tous les travaux qui sont faits dans le but de préparer un leadership pour l’employabilité du maximum de Guinéens et notamment dans le poste de leadership ».

De son côté, Mohamed Lamine Fofana, ministre des Mines et de la Géologie, qui a introduit la délégation de Rio Tinto, ressort l’importance de cette rencontre : « Cela a été vraiment une visite très utile. Parce que, c’était l’occasion de faire rapidement le parcours du développement de ce projet, surtout en matière de progrès technique, c’est-à-dire la construction du port et du chemin de fer. Nous avons parlé aussi du problème financier par rapport aux différentes options qui s’offrent à nous. La partie la plus intéressante est celle qui a trait au renforcement des capacités des Guinéens à être effectivement impliqués dans la gestion du projet ».

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*