dimanche , 24 mars 2019

Togo : le CPJ condamne l’agression d’un journaliste togolais

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a condamné samedi l’agression d’un journaliste togolais alors qu’il couvrait une manifestation à Lomé, le 2 juillet, et a appelé les autorités à retrouver les coupables.

Journaliste au Forum de la Semaine, Atayi Ayi, était en train de prendre des photos au cours d’une manifestation quand il a été agressé, écrit dans un communiqué le CPJ, basé à New York.

« Deux groupes de manifestants, selon le CPJ, l’ont frappé et ont lui ont pris son appareil photo ».Atayi Ayi, selon le CPJ, a été blessé à l’oeil droit, au nez et souffre également de multiples contusions.

« Les journalistes ne devraient pas avoir peur pour leur sécurité simplement parce qu’ils couvrent une manifestation », a déclaré un responsable chargé de l’Afrique au CPJ, Mohamed Keita. »Nous condamnons l’agression d’Atayi Ayi et demandons à la police togolaise d’enquêter minutieusement », a-t-il ajouté.

Le Togo, qui compte environ six millions d’habitants, connaît une vague de manifestations organisées par l’opposition, qui réclame une modification des lois électorales qui ont permis à la même famille, celle de Gnassingbe Eyadema, de diriger le pays depuis plus de quarante ans.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*