dimanche , 19 août 2018
Flash info

Banques et assurances : un protocole d’accord a permis d’éviter la grève

La Fédération syndicale autonome des banques et assurances de Guinée a signé lundi un protocole d’accord avec la banque centrale et la direction général de la filiale guinéenne de UBA évitant de justesse la grève générale illimité que le syndicat voulait de déclencher.

 

L’accord prévoit que Thierno Babady Kéita, un employé de UBA, licencié par son directeur pour déficit de 100 000 francs guinéens soit réembauché. « l’inspection générale du travail, après examen technique des pièces du dossier de licenciement , a par lettre adressé le 27 juin 2012 au Directeur Général de UBA, demandé de reconsidérer sa décision et de procéder à la réintégration de M. Kéïta dans ses droits au sein de la société UBA», selon le document.

La Fesabag voulait également aller en grève pour manifester sa solidarité à l’égard des travailleurs de la Banque africaine pour le développement agricole et minier, en incertitude depuis que leur banque est entrée dans une crise financière.

 

« Dans l’immédiat, le gouvernement et la Banque centrale entendent déployer les efforts nécessaires pour faire face aux charges essentielles incompréhensibles (salaire, eau, électricité, informatique), ainsi que la révision des effectifs dans les meilleurs délais », selon le protocole d’accord. « Des démarches seront également menées vers le gouvernement guinéen pour qu’il apporte son appui financier mais aussi vers les actionnaires afin qu’ils fassent des apports à hauteur de leur part dans le capital social ».

Le mot d’ordre de grève qui devait entrée en vigueur ce lundi a finalement été levée.

 

Note de la Rédaction: Abdoulaye Sow, secrétaire général de la FESABAG.

 

Mamady Fofana

Kaloum Presse


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*