vendredi , 18 octobre 2019

Ville morte : Conakry se réveille sous une bonne protection sécuritaire

Conakry se réveille paisiblement ce jeudi matin, comme d’habitude, alors que l’opposition regroupée au sein du Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’Alliance pour le Démocratie et le Progrès a choisi ce jour pour appeler les Guinéens à une journée ville morte.

On note d’importants dispositifs sécuritaires aux carrefours des principaux axes routiers habituellement empruntés par les deux blocs politiques. D’Enco 5 à Hamdallaye en passant par Cosa et Bambéto sur Le Prince, de Matoto à Madina sur l’autoroute Fidel Castro, la police et la gendarmerie sont déployées pour contrer toute manifestation spontanée.Même si le Collectif et l’ADP ont renoncé à leur marche pacifique pour absence du président Alpha Condé du pays.

A Kaloum, centre des affaires, les boutiques, banques et bureaux ont ouvert aux heures habituelles. Les citoyens vaquent à leurs occupations.

Une grande pluie qui s’abat sur certains quartiers de la banlieue et à Kaloum depuis ce matin oblige cependant des citoyens à se se terrer chez eux. Un concours naturel que l’opposition pourrait utiliser pour justifier le suivi de son mot d’ordre de ville morte.


Elie Ougna
Kaloum Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*