mardi , 19 novembre 2019

Cellou Dalein Diallo: « Le président Zuma m’a dit que l’Afrique du Sud n’a offert aucun kit à la Guinée »

L’opposition guinéenne réunie au sein du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l’Alliance Démocratique pour le changement (ADP) était ce mercredi, 27 juin devant la presse nationale et internationale pour confirmer la journée ville morte de ce jeudi 28 juin.

Aboubacar Sylla président de l’UFC et en même temps porte-parole du collectif et de l’ADP dira que la journée ville morte aura bien lieu ce jeudi.

« Le gouvernement qui s’est fait installer sur la vocation « Changement », continue de divaguer. La campagne agricole est une campagne groupée. Sur les 35 millions de dollars US, combien a-t-on dépensé dans cette campagne ? Personne ne le sait. C’est contre tout cela que l’opposition a décidé de faire de la journée du jeudi, 28 juin 2012, une journée, ville morte », confirme t-il

Pour Sidya Touré de l’Union des Forces Républicaines (UFR), « le gouvernement Condé vient de manquer une occasion: l’unicité des caisses. S’asseoir sur un pouvoir qui n’a aucun bénéfice pour les populations ne sert à rien. » « Depuis un an, qu’est-ce qui est sorti du CNT par rapport au contrôle des actions gouvernementales? », s’est interrogé M. Touré.

Abordant les 25 millions de dollars US de Palladino, le président de l’UFR, dira qu’il y a d’autres dossiers qui sont en cours.

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG d’ajouter: « sans Parlement, la Guinée ne pourra pas bénéficier de l’aide extérieure. Alpha Condé n’a pas d’argument face aux grands problèmes de la Guinée. Lors d’une de mes visites en Afrique du sud, le président Zuma m’a dit que son pays n’a offert aucun kit à la Guinée ».

Dr Djalikatou Diallo Traoré, secrétaire nationale du PEDN, parti de l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté, a pris exemple sur Côte d’Ivoire: « En Côte d’Ivoire, en Mauritanie et dans d’autres pays, la CENI est politique. Mais ici, on ne prétend pas ces genres de jeux. Car, le soupçon grandit nuit et jour. Les malversations financières, la délinquance économique sont devenues monnaie courante. Le gouvernement a fait un faux pas. »

Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*