samedi , 20 avril 2019
Flash info

Saisie de matériels de guerre au Port Autonome de Conakry?

Un container chargé de tenues militaires, d’armes et aussi de munitions a été saisi, lundi, dans la soirée, au Port Autonome de Conakry, a appris Mediaguinee de source bien informée. On parle même d’un véhicule blindé.

Selon nos informations, ces matériels, une fois au port de Conakry, n’ont pas été déclarés par le convoyeur. C’est ainsi, grâce à la vigilance des douaniers, ce stock a été découvert. Après moult tractations, selon nos sources, les autorités au plus haut niveau ont rallié le port pour en savoir plus.

Au moment où nous mettions ce texte en ligne, rien de clair n’a encore filtré autour de cette affaire qui rappelle bien la circulation massive d’armes de guerre pour déstabiliser la sous-région ouest-africaine.

Au Port de Conakry, on évite le sujet. Les plus malins essayent de sauver leurs services. Une source nous indique : « Ces outils militaires ont été retrouvés avec un jeune qui fait ce marché il y de cela plusieurs années. Mais cette fois, il n’a pas déclaré sa marchandise. Pis, ce qu’il a déclaré ne correspondait pas à ce qu’il y avait dans le container. C’est là où ça coince. »

« Faux », rétorque une autre source qui parle plutôt d’un mouvement de déstabilisation savamment préparé contre le régime de Conakry. Pour plus de précisions, nous avons tenté en vain de joindre le directeur général du Port Autonome de Conakry Mamadouba Sankhon. Son téléphone, bien qu’ouvert, ne décrochait pas.

Pour l’instant, aucune réaction officielle au sujet de ce container qui a déjà produit assez de versions en quelques heures seulement. Nous y reviendrons.

 

Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*