dimanche , 18 novembre 2018
Flash info

La Guinée sous pression annule son deal avec Palladino

Le ministre guinéen de l’Economie et des Finances Kerfala Yansané a annoncé lundi 18 juin l’annulation de la convention de prêt signée en 2011 entre la Guinée et la société Palladino Capital 2 Ltd.

 

La convention dont il s’agit a été signée le 12 avril 2011. Le prêt était destiné aux financements des dépenses d’investissement et autres besoins généraux liés à la création, au fonctionnement et aux activités de la Société de Patrimoine du Secteur Minier devenue par la suite SOGUIPAMI (Société Guinéenne du Patrimoine Minier).

Contrairement aux normes démocratiques, l’accord n’a été soumis aux Conseil National de Transition pour ratification.

En plus de la possibilité pour Palladino d’acquérir 30% des actions d’une des filiales de la Société de patrimoine minier en cas de non remboursement du prêt, la société sud africaine et la Guinée sont convenues que tous les différends qui pourraient découler de la convention, s’ils ne son pas résolus à l’amiable, seront tranchés « définitivement » suivant le règlement d’arbitrage de la Chambre Internationale de Commerce de Paris.

L’affaire a fait les choux gras de la presse locale et internationale ces dernières semaines. Les indiscrétions en provenance du département des Finances indiquent que la Guinée a cédé sous la pression de ses partenaires internationaux. Le FMI surtout.


Elie Ougna
Kaloum Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*