lundi , 26 août 2019
Flash info

Le Conseil National de la Presse ivoirienne, (CNP), interdit aux médias l’utilisation du prénom  »Dramane » du chef de l’Etat

Dans un communiqué publié le 15 juin dernier, le CNP (Conseil National ivoirien de la Presse), a interdit désormais aux journalistes de ce pays voisin d’utiliser le prénom » Dramane » du chef de l’Etat, Alhassane Dramane Ouattara dans les colonnes de leurs journaux.

L’un des arguments évoqués, aussi étrange que cela puisse paraître, serait que  »Dramane » serait le prénom du père du premier des ivoiriens et non le sien. Tout contrevenant se verra soumis à la rigueur de la loi dit-on. On se demande l’utilité d’une telle mesure, dans un pays déchiré par une décennie de conflits et où les préoccupations des populations semblent être ailleurs. En dehors du caractère oiseux de la mesure, c’est son applicabilité même qui cause problème.

 

Devrons-nous aller au niveau de toutes les instances internationales et gommer Dramane sur tous les documents officiels. Comment les médias internationaux s’y prendraient-ils avec une telle mesure? RFI, BCC, CNN, HOROYA, Kaloumpresse.com et autres doivent-ils cesser de prononcer Dramane?. Le plus surprenant dans tout ça, est que lui-même aime se faire appeler ADO. Mais la lettre D de ADO sert à quoi donc? Devrons-nous l’appeler désormais AO (Alassane Ouattara) et non ADO (Alassane Dramane Ouattara)?

 

L’ex président français ne s’est jamais plaint qu’on l’appelle Sarko, Lansana Conté avait fini par se familiariser avec  »Fory coco », Wade affectionnait le  »gorgui national et le malien Toumany Touré aussi affectionnait ATT. Alpha Condé ne se fiche pas mal qu’on l’appelle le  »grimpeur », un nom qu’il s’est vu coller par un confrère, depuis qu’il a sauté les mûrs du stade de Coléyah (NDLR 1991 au cours d’un meeting de l’opposition) pour échoir à l’ambassade du Sénégal.

 

Le père de l’indépendance Félix Houphouet Boigny, père spirituel du président ivoirien et dont il dit s’inspirer se faisait appeler le  »vieux » même dans le Journal Télévisé de 20 heures, sans que cela ne dérange personne. Vraiment, sous nos tropiques, nous avons mieux à faire que de nous préoccuper de telles inerties qui s’annoncent comme les prémisses d’une volonté de musellement de la presse. Lisez plutôt ce communiqué en jugez-en!

 

Alpha Camara

Gatineau CANADA

16137006322

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*