mardi , 11 décembre 2018

Le Collectif et l’ADP demandent à leurs militants de reprendre la rue le 28 juin

Le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’Alliance pour la démocratie et le progrès invitent leurs militants à redescendre dans la rue le 28 juin après les examens nationaux. Déclaration.

« L’ADP et le Collectif avaient programmé une série de manifestations pour protester contre la gestion unilatérale du processus électoral et la préparation d’une fraude massive dont le but est l’organisation d’un scrutin législatif non transparent, l’objectif du Pouvoir actuel étant de favoriser la mise en place d’une assemblée nationale qui ne serait pas le reflet des suffrages réellement exprimés par les électeurs.

En raison du lancement officiel des examens nationaux (Entrée en 7e année, BEPC, Baccalauréat et examens professionnels) et pour éviter, compte tenu de l’envergure que prendront ces manifestations, toute perturbation de ces évaluations, l’ADP et le Collectif ont décidé de reporter leurs marches pacifiques jusqu’à la date du 28 juin 2012.

Tout en espérant que cette période pourrait voir aboutir les initiatives prises par les Religieux et certaines organisations de la Société Civile pour créer un cadre utile de dialogue politique, L’ADP et le Collectif réaffirment leur ferme volonté de s’opposer par tous les moyens légaux à toute élection qui n’offrirait pas des garanties réelles de transparence et d’équité.

L’ADP et le Collectif félicitent et remercient les populations guinéennes pour leur mobilisation constante et les exhortent à continuer leur combat en faveur d’une Guinée démocratique, unie et prospère.

Conakry, le 08 juin 2012

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*