dimanche , 17 novembre 2019

Guinée : Les femmes et les TIC au centre des préoccupations gouvernementales

Conscient du rôle des Technologies de l’information et de la communication dans le désenclavement numérique et leur contribution au développement économique, social et culturel, le gouvernement guinéen entend faire intéresser la gent féminine, plus de 52% de la population guinéenne, à leur utilisation.

« Les femmes et jeunes filles dans le secteur des TIC ». C’est avec ce thème que la Guinée a célébré le 17 mai, la 147è Journée Mondiale des Télécommunications  et de la Société de l’Information.  A l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, les décideurs politiques ont mis l’occasion à profit pour prendre des engagements envers la couche féminine.

La ministre des Affaires sociales, de la Promotion féminine et de l’Enfance, Nantènin Konaté, a avoué que cet anniversaire est une occasion d’encourager les femmes et jeunes filles à ne pas laisser le cheminement de leur carrière guider  par le stéréotype. Elle a invité ces dernières à faire prévaloir leurs intérêts personnels. Mais aussi à faire valoir leurs talents et leur savoir-faire aussi dans les métiers du secteur  du  TIC. Mme Konaté a pris l’engagement ferme au nom de son ministère de tout mettre œuvre  pour la mobilisation effective de toutes les femmes et jeunes filles vers la formation des Technologies de l’Information et de la Communication et leur utilisation dans les différents secteurs d’activités.

Dans cette même lancée, Oyé Guilavogui, ministre des Postes et Télécommunications,  a indiqué que l’Etat guinéen s’est engagé à aider les femmes par le billet des TIC en fournissant des efforts de renforcement de capacités dans ce secteur. Il a s’est dit confiant quant à la qualification des étudiants guinéens, à travers le « e-Education » » ou l’éducation à distance.  Selon lui, la Guinée connaîtra aussi un progrès considérable avec l’arrivée prochaine du volet e-Santé. Ce qui permettra, d’après le ministre, la résolution des épineux problèmes posés par les évacuations sanitaires à l’étranger. « Notre pays, a indiqué Oyé Guilavogui, vient de réaliser l’atterrissement du premier câble sous-marin. Le gouvernement est en train de déployer des efforts pour la réalisation de la seconde phase de ce projet qui consiste à la couverture de tout le territoire national  par la fibre optique d’une longueur environ  400km. Ce qui va renforcer la connexion haut débit ».

Rappelons que cette journée a enregistré la distribution de 20 ordinateurs à 8 foyers de jeunes installés dans les Universités de Sonfonia, Gamal Abdel Nasser et dans les communes de Matoto et Kaloum.

Sidiki Mara
+22 63 45 30 95
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*