dimanche , 18 novembre 2018

Le Syndicat des journalistes mauritaniens manifeste contre les brutalités policières

Des journalistes mauritaniens ont, sur initiative du Syndicat de journalistes mauritaniens (SJM), organisé, dimanche, à Nouakchott un sit-in pour dénoncer les brutalités policières perpétrées contre leurs confrères dans l’ exercice de leur métier, a constaté un correspondant de Xinhua.

Rassemblés devant la direction régionale de la sûreté à Nouakchott (DRS), les journalistes ont exprimé leur solidarité avec Abou Ould Abdel Kader, journaliste, arrêté et brutalisé par la police antiémeute, mercredi dernier, alors qu’il couvrait une manifestation de mouvements de jeunes contre le pouvoir. Il a été libéré après 48 heures de grade à vue et d’interrogatoire.

Les dirigenats du SJM ont condamné, au cours de ce rassemblement, « toutes formes de violences physiques et verbales infligées par la police au journaliste Ould Abdel Kader ».

Au cours de leur sit-in, les journalistes ont scandé des slogans contre l’entrave de la presse indépendante et l’agression physique et verbale des journalistes de la part des forces de sécurité.

Ils ont en outre demandé que « justice soit faite dans le cadre de cette atteinte à l’intégrité physique du collègue Abdou ».

 

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*