dimanche , 20 janvier 2019

Moustapha Naïté, Coordinateur du Mouvement JeMaP :  » Les jeunes ne doivent pas se laisser manipuler’’

Le Coordinateur du mouvement Jeunes Pour la Majorité Présidentielle, en abrégé JeMaP, Moustapha Naïté, a appelé mardi la jeunesse guinéenne à s’inscrire dans une logique de dialogue constructif et à prendre sa responsabilité dans le débat politique en cours dans le pays.

« Je ne suis pas dans le radicalisme’’, a affirmé Naïté au cours d’un entretien avec Kaloumpresse. ‘’ Je suis pour un dialogue franc, sincère et constructif. La jeunesse doit se mettre au dessus de ces politiques politiciennes et éviter de se faire manipuler », a conseillé Naïté, fustigeant « l’attitude égoïste » de certain leaders politiques qui ne pensent qu’à leur intérêt personnel.

Pour le Coordinateur du mouvement qui fait allusion à la marche projetée par le Collectif et l’ADP, le  jeudi 10 mai, la solution aux problèmes qui se posent actuellement à la Guinée n’est pas dans la rue.

Le mouvement ‘’Jeunes Pour la Majorité Présidentielle’’ a officiellement été lancé le mercredi 21 mars, à Conakry, avec pour ambition de contribuer à la sensibilisation et à l’éducation de la couche juvénile, à la cause politique.

‘’Nous voulons révolutionner le paysage politique guinéen qui a toujours instrumentalisé la jeunesse pour assouvir ses fins politiques et l’abandonner par la suite. Nous entendons expliquer aux jeunes de Guinée que les élections doivent être une occasion pour eux non seulement de sanctionner tous ces leaders qui ont contribué à mettre ce pays à genou en hypothéquant pernicieusement l’avenir de la jeunesse », avait indiqué Moustapha Naïté, lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion du lancement de l’initiative. ‘’Les jeunes de Guinée doivent pouvoir dire non à toute forme de radicalisme, de fanatisme politique d’où qu’ils viennent. Que ce soit du côté de la mouvance ou de l’opposition’’.

Le JeMaP se fixe aussi pour objectif de donner au président de la République une majorité au parlement, afin de lui « donner les moyens de sa politique ».

Elie Ougna
Kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*