samedi , 25 mai 2019

Nicolas Sarkozy à ses conseillers: ‘J’arrête la politique’

Lorsqu’il réunit ses troupes à l’Elysée  dimanche soir, Nicolas Sarkozy est on ne peut plus clair sur son avenir. ‘Il nous a dit : ‘Je ne serai plus candidat aux mêmes fonctions », relate le ministre du travail Xavier Bertrand. ‘Cela ne surprendra personne. Je l’ai dit avant. Cela ne créera pas de psychodrame comme avec Jospin’, a-t-il ajouté. Des propos confirmés par plusieurs conseillers du président : ‘Il a dit ‘J’arrête la politique’.’

Pour ne pas désespérer les militants, alors que la bataille des législatives s’engage, Nicolas Sarkozy s’est montré plus flou : ‘Une autre époque s’ouvre. Dans cette nouvelle époque, je resterai l’un des vôtres. Vous pourrez compter sur moi pour défendre nos valeurs. Ma place ne pourra plus être la même.’ Evoquant ses ‘trente ans de vie politique’, il a assuré : ‘Mon engagement sera désormais différent. Je m’apprête à redevenir un Français parmi les Français.’

UN ENTOURAGE DUBITATIF

Le chef de l’Etat sortant avait annoncé dès son voyage en Guyane, en janvier, qu’il arrêterait la politique en cas de défaite : ‘Vous ne me verrez plus’, avait-il confié aux journalistes, expliquant qu’il ne se voyait pas animer des réunions UMP. Il avait confirmé ses propos en début de campagne sur RMC.

Son entourage reste dubitatif. Claude Guéant souhaiterait que M. Sarkozy s’engage dans la bataille des législatives. Il en a touché un mot à Henri Guaino, qui a constaté que M. Sarkozy n’en voulait pas. Son épouse, Carla Bruni, non plus. Un proche du président battu assure : ‘Il ne fera pas la bataille des législatives. Mais la vie est longue. Vous le retrouverez en 2017.’

Certains députés ont une crainte : que Nicolas Sarkozy reste comme la mauvaise conscience de son camp, l’empêchant de tourner la page. ‘Il ne fera pas son Giscard’, indique Laurent Wauquiez.

Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*