lundi , 16 décembre 2019

Fête du 1er Mai : les syndicalistes inflexibles sur le relèvement du salaire indiciaire de 200%

A l’image de la communauté internationale, les travailleurs guinéens ont célébré ce mardi la journée internationale du travail. Après une ‘’rencontre préparatoire’’ avec le président Alpha Condé autour de cette célébration, les syndicalistes ont réitéré leurs exigences d’il y a deux mois.

 

En effet, au Palais du peuple de Conakry, les syndicalistes regroupés au sein de huit centrales syndicales ont détaillé au Premier ministre Mohamed Saïd Fofana, ‘’un cahier de doléance’’ relatif à l’amélioration des conditions des travailleurs guinéens.

Par la voix de leur porte-parole, Louis M’Bemba Soumah, ils ont demandé au gouvernement, le relèvement de 200% du salaire indiciaire. En outre, ils ont sollicité la mise en place du SMIG, l’amélioration des conditions de mise en retraite, la suppression des barrages routiers interurbains, l’application des statuts particuliers des enseignants et personnel de la santé et la promulgation du nouveau code du travail.

Très prudent, le Premier ministre a promis une étude approfondie des points revendiqués par les syndicalistes. Il a tout de même promis le SMIG dans un proche avenir.

Pour l’instant, le représentants syndicaux écartent toute hypothèse de grève en rapport avec leurs demandes. Ils espèrent l’ouverture d’un cadre d dialogue devant aboutir à la résolution de ces points. « Nous ne pensons pas à une grève pour le moment, quoique nous ne l’écartons pas complètement », affirme un des leurs.

Mamady Fofana
Kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*