lundi , 17 décembre 2018

Coalition entre le CNOSCG et la CNTG d’Amadou Diallo, les partis politiques et Yamoussa Touré écartés !

Le bureau du Conseil national des organisations de la société civile de Guinée était mercredi 25 avril dans les locayx de la CNTG, occupés par Amadou Diallo. D’abord pour apporter son soutien au syndicaliste.

Cette visite n’était en réalité que la confirmation d’un courrier adressé à Amadou Diallo, daté du 22 avril, dans lequel le CNOSCG dit reconnaître ‘’pleinement’’ l’instance dirigée par ce dernier, ‘’déplore et condamne avec fermeté les manœuvres tendant à intimider et déstabiliser les responsables syndicaux légitimement élus’’.

Un acte par lequel, faut-il l’avouer, la Confédération nationale des organisations de la société civile guinéenne lâche publiquement Yamoussa Touré qui dispute le secrétariat général  de la centrale syndicale.

Aussi, durant la visite, les deux instances ont réussi à sceller un pacte pour  »sauver le pays », disent-elles. Le mouvement social ainsi né, entrera en action dès la semaine prochaine, dit-on.

 »C’est à partir de la semaine prochaine que nous allons commencer à nous rencontrer. Il est même question que nous convoquions des journées de réflexion pouvant aboutir à des délibérations correspondant aux aspirations de nos mandants », a confié Yamodou Touré, secrétaire général de l’Organisation nationale des syndicats libres de Guinée (ONSLG).

Pour frapper fort, syndicalistes et membres de la société civile ont d’ores et déjà décidé d’exclure les partis politiques du jeu. Ceux-ci  »n’ont absolument rien à voir dans ce cadre d’action », selon Aziz Diop, secrétaire général du CNOSCG.

 »Pour le moment nous nous mettons au-dessus de toutes les contingences politiques. Notre premier souci est de renforcer notre cohésion et notre unité d’action pour faire un programme d’action à la hauteur de nos ambition », a ajouté Yamodou Touré.

Elie Ougna
+224 64 72 33 96
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*