lundi , 22 juillet 2019

Depuis Conakry, la diaspora malienne ouvre un « front » contre les rebelles au nord du Mali

Des Maliens regroupés  au sein d’un mouvement dénomé Front pour la Défense Nationale (FDN) se sont mobilisés dimanche 22 avril, à l’Ambassade du Mali à Conakry, sis au quartier Camayenne, en faveur de la paix dans leur pays.

Au cours d’une manifestation pleine de signification, les Maliens vivant à Conakry ont appelé à un retour à la paix dans leur pays.  « Non à la partition de la mère patrie ! »,  «  Non à la rébellion au Nord du Mali »,  « Tous unis pour un Mali 1 et indivisible et pour un retour immédiat à la légalité constitutionnelle », « Front pour la défense nationale, la main dans la main, libérons le Mali », étaient là quelques slogans du FDN.

Cheickna Cissoko,  président du Front pour la Défense Nationale a appelé à la mobilisation pour la défense de la mère-patrie. Il a insisté sur l’union entre les Maliens vivant en Guinée, afin de soutenir leurs compatriotes restés au pays. L’association entend également apporter une assistance financière.

« Notre association, le FDN, n’est pas créée pour diviser ni pour sectoriser. Au contraire, nous sommes là  pour parler, ensemble, d’une seule et même voix. Nous devons nous mobiliser pour nous faire entendre. Lorsqu’on parlera de la contribution des maliens de l’étranger, il faut que nous aussi, nous ayons notre mot à dire », a déclaré  Aliou Ganava, un des responsables du mouvement.

Fatoumata Kéita
Kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*