vendredi , 13 décembre 2019

CENI : Les forces de l’ordre dispersent les femmes de l’opposition à coup de gaz lacrymogènes

 

Les forces de l’ordre ont utilisé jeudi des gaz lacrlacrymogènesr disperser une foule de militantes de l’opposition qui protestait contre la poursuite du processus électorale par la Commission électorale nationale indépendante.

 

 

Les femmes, toutes membres de partis réunis au sein du Collectif des partis pour la finalisation de la transition et de l’Alliance pour la démocratie et le progrès, deux blocs de partis d’opposition jugés ‘’radicaux’’ en Guinée, participaient à un sit-in à quelques mètres du siège de la CENI, scandant des sloagns hostiles au président de cette institution. “On ne veut pas de Lounsény Camara à la tête de la CENI”, “Lounsény Camara, dégage!”, “Nous voulons des élections justes et transparentes”, ou encore “Non à la dictature”; étaient là, entre autres, les slogans que lisibles sur les pancartes.

Selon certaines sources, elles prévoyaient de remettre à Camara une lettre l’invitant à démissionner pour le bonheur de la Guinée.

Après ce « bras de fer » avec les agents de la sécurité, les femmes projettent de tenir une conférence de presse vendredi pour donner leur point de vue sur “la situation socio-politique et faire le compte rendu du sit-in devant la Commission électorale nationale indépendante.

Fatoumata Kéita

Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*