jeudi , 13 décembre 2018

Politique : « Le président Alpha Condé est en train de poser des actes appréciés par les populations », dixit Alhousseine Makanéra Kaké du RPG-Arc-en-ciel

Alhousseine Makanéra Kaké, le conseiller chargé  de missions au ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation et également membre  du nouveau parti dénommé’’ RPG-Arc-en-ciel’’ a accordé une interview à nos confères de Guinéenews dans laquelle il promet la victoire avant l’heure de la dernière née des formations politiques guinéennes lors des prochaines joutes électorales.

« Vous savez, le président Alpha Condé  est à la fois un démocrate et un Professeur de droit. En son temps, certaines pratiques ne peuvent pas être. C’est pourquoi  le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, le département de tutelle des partis politiques, a exigé à tous  les partis qui veulent faire la fusion de déposer des procès verbaux (PV) de dissolution. C’est au vu  de tous ces procès verbaux de dissolution que le ministre a pris un premier acte pour dissoudre tous les partis concernés et prendre un autre acte portant pour la création du nouveau parti. Et c’est ce qui a été fait », a précisé Makanéra Kaké, évoquant la procédure de création d’un nouveau parti qu’est le RPG –arc-en-ciel. Fruit de la fusion de 45 partis politiques. Aux détracteurs qui estiment  notamment  que le parti en fusion des particuliers, Alhousseine  Makanéra  ne laisse aucune chance ou presque. Il dit d’ailleurs être très heureux  d’apprendre cette remarque de l’un des vice-présidents de l’UFDG, sur le site web guinéen. «  Je voudrais, dit-il, rappeler que l’UFDG a été crée depuis près de 20 ans. Mais, en 20 ans, ce parti n’a pas pu élire même un chef de quartier. C’est autant de dire que le monde n’est pas figé, idem pour l’électorat. Si l’UFDG, en 20 ans n’a pas pu élire un chef de quartier  et à la présidentielle de 2010, elle est venue en tête, qu’est-ce qui empêcherait les autres partis, qu’il appel « Parti Homme » de faire les mêmes performances  lors des futures  législatives », interroge Makanéra. Avant d’ajouter  que l’Alliance Cellou Dallein président, «   est mieux placée pour comprendre que l’électorat n’est  pas comme du bétail que vous allez prendre dans un enclos fermé ». Son argument : « Parce que l’un de leurs alliés, l’ancien Premier ministre Sidya Touré en a fait les frais. Partout où il est premier au premier tour, leur alliance n’a pas pu obtenir plus de 10% de ce qu’il avait obtenu. C’est dire que le résultat d’un scrutin ne peut  jamais être celui d’un autre. J’invite très sincèrement mon frère et cousin Dr Fodé Oussou Fofana de revoir les résultats du premier tour et du second tour pour comprendre qu’un électorat n’est pas figé ».  

Plus loin, il jure que le RPG-Arc-en-ciel constitue ’’l’espoir du peuple de Guinée, qui aspire à l’unité nationale.’’ Selon lui, le président Alpha Condé « est en train de poser des actes appréciés par les populations. La facilité de crédit, la suppression de l’impôt de la capitation, la gratuité  de la césarienne, la suppression du monopole des  denrées de première nécessité. Cela fait que le président aura des répondants partout dans le pays », argumente Makanéra Kaké. Qui prédit déjà que ce faisant «  pendant  les élections législatives, comme les enfants le disent, il n’y aura pas match ».

Concernant  l’élection du patron du RPG-Arc-En-Ciel, « nous allons organiser un congrès électif national, un bureau électif national, un comité exécutif et un président », confie Makanéra, the one man-show du parti au pouvoir.

La République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*