mardi , 19 novembre 2019

Loucény Camara, président de la CENI: « Je ne voudrais pas qu’on décourage le PNUD »

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Loucény Camara a déclaré, ce lundi 2 avril, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, que « dans le cadre des préparatifs des élections législatives du 8 juillet, la CENI a réalisé une série d’activités qui parait indispensables de porter à la connaissance des acteurs politiques, des partenaires et de l’ensemble de la population guinéenne ». Et de poursuivre : « nous mesurons à sa juste valeur l’espoir que le peuple, le gouvernement et la classe politique fondent sur nous pour l’organisation des élections libres, transparentes et crédibles, en vue de mettre fin à cette transition qui n’a que trop duré ».

« Les activités réalisées à ce jour sont entre autres : la mise en place d’un dispositif structurel opérationnel de conduite du processus avec la participation des représentants des partis politiques et des partenaires, une cellule de communication de sensibilisation et d’information qui a en charge la confection et de la diffusion de notre politique en matière d’information et la cellule de formation et d’accréditation dont l’objectif principal est le renforcement des capacités technique et organisationnelle de l’ensemble des acteurs du processus électoral », a t-il expliqué.

« A ce jour, nous travaillons dans ces structures avec les représentants de la mouvance, du centre et des partenaires techniques. Nous attendons toujours l’arrivée de ceux de l’opposition notamment du collectif et de l’ADP », a ajouté M. Camara.

Selon lui, au niveau de la cellule technique, il y a déjà un plan d’élaboration d’un plan opérationnel des activités du processus électoral. Et ce plan, dira t-il, permet la définition dans le temps et dans l’espace des différentes activités déclinées dans le chronogramme.

« Il y a eu également la mise en place des démembrements de la CENI avec comme toile de fond un léger réaménagement. Et cela sans déranger la représentativité de base qui a prévalu à leur mise en place en 2010. L’objectif recherché étant la compétence et l’efficacité », a renchéri le numéro un de la CENI.

Concernant les Kits et accessoires pour réaliser la révision des listes électorales, Loucény Camara martèle que « le gouvernement, à travers le MATD, a mis à notre disposition 2050 kits et accessoires de dernière génération et un procès verbal de remise a été établi à cet effet ».

En répondant aux questions des journalistes, le président de la CENI a déclaré qu’il y a bel et bien des membres du collectif et de l’ADP qui ont participé à la formation des membres des Commissions Administratives pour la révision de la liste électorale (CARL) tant qu’à Conakry qu’à l’intérieur du pays. C’est Sabari technologie qui a été retenu pour la révision de la liste électorale, donc n’eut été les contraintes techniques, la révision de la liste électorale aurait déjà débuté sur toute l’étendue du territoire national.

Pour terminer, Loucény Camara condamne avec énergie la campagne de dénigrement contre le PNUD. « Je ne voudrais pas qu’on décourage ces personnalités qui aident la Guinée. Moi, j’accepte tout par ce que je suis un habitué, mais qu’on épargne les institutions internationales.

Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*