lundi , 10 décembre 2018

Législatives : Ils invitent la diaspora guinéenne à organiser des manifestations publiques

Le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’Alliance pour la démocratie et le progrès ont appelé vendredi les Guinéens résidant à l’extérieur à se « mobiliser » et à ‘’manifester publiquement’’ dans leurs pays de résidence pour exiger leur droit au vote aux prochaines législatives.

Dans un communiqué publié depuis Conakry, ces deux blocs politiques annoncent avoir pris connaissance de l’intention de la Commission électorale « d’exclure » les Guinéens vivant à l’étranger des prochaines consultations électorales. Ils révèlent que la CENI justifie son projet par le fait que la participation de la diaspora guinéenne ‘’ne permettrait pas la tenue du scrutin à la date du 8 juillet’’.

Le Collectif et l’ADP estiment que cet argument n’est qu’un prétexte destiné à réduire leur score ‘’car la dernière élection présidentielle a révélé que l’écrasante majorité des Guinéens de l’étranger votent en faveur des formations politiques membres de l’ADP et du Collectif.  Pour ces deux alliances, la décision de l’organe électoral est en contradiction flagrante avec la Constitution et le Code électoral d’autant qu’elle aura pour conséquence d’empêcher les citoyens guinéens de jouir de leurs droits civiques et politiques.

Le hic dans cette argumentation est que certains partis politiques meneurs de l’ADP comme l’Union des Forces du Changement d’Aboubacar Sylla et les Nouvelles Forces Démocratiques de Mouctar Diallo pour le Collectif n’ont participé à l’élection présidentielle pour pouvoir véritablement mesurer leur poids hors des frontières guinéennes.

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*