jeudi , 24 septembre 2020

Une Guinéenne retrouvée morte dans un immeuble à Laval en France

Le corps sans vie de Fatoumata Touré a été retrouvé hier midi par son mari dans leur appartement du 139, boulevard Kellerman, à Laval.

Le parquet du Mans a confirmé que la femme retrouvée morte hier à Laval a été tuée, vraisemblablement avec un objet tranchant.

Au lendemain de la découverte du corps sans vie de Fatoumata Touré dans un immeuble du quartier Saint-Nicolas à Laval (Mayenne), le parquet du Mans confirme ce mercredi matin « qu’on parle bien d’un homicide. Compte tenu de la nature des blessures, la thèse du suicide est totalement écartée », indique le parquet.

Touchée à la carotide

Fatoumata Touré, 36 ans, mère de quatre enfants, a été retrouvée morte mardi midi par son mari dans leur appartement du 139, boulevard Kellerman, quartier Saint-Nicolas. « Elle avait une blessure à la carotide, due vraisemblablement à un objet tranchant », indique le parquet. « Ainsi qu’un traumatisme facial. »

Pour l’heure, aucun suspect n’a été placé en garde à vue. Les motifs de cet homicide demeurent inconnus. De nombreuses auditions sont toujours menées par le Service régional de police judiciaire (SRPJ) d’Angers. Une autopsie devrait être réalisée avant jeudi soir.

Ouest-france

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*