vendredi , 23 août 2019

Le Japon appuie le programme de développement de la Guinée avec plus de 16 millions USD

Le ministre de la Coopération Internationale, Dr Koutoubou Moustapha Sanoh et l’ambassadeur du Japon en Guinée, M. Naotsugu Nakano ont signé lundi, 12 mars à Conakry, deux conventions de financement, portant sur un don hors projets de la coopération japonaise, d’un montant de 14 millions de dollars US et d’un projet de réalisation de la cartographie de la Ville de Conakry, pour un coût de 4.800.000 dollars US, précise-t-on dans un communiqué officiel de l’Ambassade du Japon à Conakry.

Dans le même communiqué, il est indiqué que le don est destiné à la mise à la disposition du gouvernement guinéen, d’un stock en devises permettant à l’achat d’équipements importés notamment, des produits industriels, des pièces détachées et accessoires des machines agricoles et des engins roulants.

Il s’agira pour l’Etat guinéen, de revendre ces produits en vue d’utiliser les fonds récupérés pour le financement des projets de développement économique et social.

Le projet de cartographie de Conakry quant à lui, portera sur la production des cartes topographiques numériques à l’échelle de 1/5000, qui couvriront une superficie d’environ 500Km2.

D’après l’ambassadeur du Japon, ce geste témoigne de la volonté de son gouvernement, à accompagner la Guinée dans ses efforts de redressement et de reconstruction d’un pays dont la vision augure de belles perspectives au cours des prochaines années.

M. Nakano a annoncé la tenue au mois de mai prochain au Maroc, d’une réunion ministérielle de suivi de la conférence de Tokyo sur le développement en Afrique.

Le ministre guinéen de la Coopération International, Dr Koutoubou Moustapha Sanoh a indiqué, que par ces deux conventions, le Japon a posé un nouveau jalon dans le renforcement des relations de coopération entre les deux pays.

Dr. Sanoh a rassuré l’ambassadeur du Japon, de la détermination de la Guinée à intensifier ses liens de coopération dans divers domaines en faveur des deux peuples, japonais et guinéen.

AGP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*