lundi , 22 octobre 2018

Attaque contre la résidence privée de Condé à Kipé : voici la liste des 17 personnes libérées

Le Parquet général près la Cour d’appel de Conakry a annoncé vendredi la libération de 17 personnes dont 11 militaires, suspectées d’avoir pris part à l’attaque armée du 19 juillet 2011 contre la résidence privée du président de la République à Kipé.

 

Ce groupe de 17 sur 65 personnes interpellées, bénéficie d’un non-lieu car « le pool de juges d’instruction n’a retenu aucune charge », selon William Fernandez, Avocat général près la Cour d’appel de Conakry.

Rappelons que les suspects sont poursuivis pour association de malfaiteurs, attentat à la sureté intérieur de l’Etat, tentative d’assassinat sur la personne du chef de l’Etat, assassinat coups et blessures volontaires, destruction d’édifices privés et mobiliers, détention illégale d’armes de guerre et détention et consommation de chanvre indien.

1- Hicham Ha Hawal

2 – Adel Hilal

3 – Soriba Momo Camara

4 – Colonel Abdoulaye Chérif Diaby

5 – Capitaine Ibrahima Sory Sidibé

6 – Seydouba Conté

7 – Commadant Mohamed Korka Demba

8 – Lieutenant Mory Kaba

9 – Colonel Moussa Keita

10 –  Colonel David Sylla

11 – Capitaine Bailo Diallo

12 – Lieutenant Mamadou Saliou Bah

13 – Capitaine Hassimiou Camara

14 – Elhadj Mamadou Alpha Diallo

15 – Général Bachir Diallo

16 – Colonel David Haba

17 – Mamadou Bano Sow

 

 

Kaloumpresse

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*