dimanche , 18 août 2019

Banque : Ecobank-Guinée affiche une bonne mine

La filiale guinéenne d’Ecobank Transnational Incorporated a bouclé l’exercice 2011 avec un résultat net en croissance de 135%, à 71 015 millions de francs guinéens, contre 30 210 millions de francs guinéens en 2010.

Le produit net bancaire réalisé pour l’année est de 227 426 millions de francs guinéens. En comparaison à l’année 2010, 126 753 millions de francs guinéens, on note une progression de 79%.

« Cette performance, selon le président du Conseil d’administration, Mohamed Camara, a permis Ecobank-Guinée de réaliser deux de ses objectifs à savoir le respect de l’ensemble des ratios prudentiels et de doubler le résultat net pour assurer une rémunération conséquente aux actionnaires ».

La mastodonte des banques primaires guinéennes affiche un total bilan de 3 488 milliards de francs guinéens (81% de progression). Sa politique d’agressivité, couplée à celle de diversification des produits à abouti à une hausse remarquable des dépôts de la clientèle de 43%, atteignant ainsi 2 356 milliards de francs guinéens, contre 1 650 milliards sur la même période en 2010.

« Ecobank s’est hissée au sommet du marché bancaire guinéen grâce à un travail remarquable du Conseil d’administration et de la direction générale », se réjouit le porte-parole des actionnaires, invitant les parties à « aller de l’avant ».

En Guinée depuis 1999, la banque dispose de 16 agences dont 8 en province. Elle projette l’ouverture cette année, de trois nouvelles agences à Forécariah, ville qui enregistre d’importantes activités minières, Siguiri localité qui abrite déjà la SAG et la cité industrielle Diécké en Guinée forestière, où opère la Société guinéenne de palmiers à huile et d’hévéa. « Les activités de la banque des grandes entreprises sont orientées vers les sociétés régionales, multinationales, le secteur public, les organismes internationaux et les institutions financières », explique le directeur général sortant, Moustapha Fall. « Nous continuerons à financer l’économie en accompagnant les acteurs et nous finaliserons la mise en place des produits de valeur ajoutés tels que le e-banking ».

Le secteur bancaire guinéen compte au total 13 banques commerciales.


Elie Ougna
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*