lundi , 25 mai 2020

Trafic de drogue: 12 Africains, dont des Guinéens, arrêtés à Bangkok

Douze Africains, dont des Guinéens et des Nigérians, accusés de trafic de drogue, ont été arrêtés  à Bangkok par la police thaïlandaise, accompagnée par des agents américains de la lutte antidrogue.

Au cours de cette opération conjointe, la police a également saisi des comprimés de méthamphétamine et de la marijuana, a rapporté le site internet du Bangkok Post.

Une équipe de 80 personnes du Bureau de la répression des stupéfiants, du Bureau de la police de l’immigration et de l’Agence américaine de lutte contre la drogue a exécuté 12 mandats de perquisition dans un raid ciblant un immeuble de cinq étages, dans le quartier de Bang Kapi à Bangkok.

Au cours de l’opération, la police a trouvé cinq kilos de marijuana dans une chambre au troisième étage de l’immeuble. Un Guinéen de 27 ans, qui était sur les lieux, a tenté de s’échapper en sautant du balcon. Il s’est fracturé la jambe et a été transféré à l’hôpital de la police.

Dans une autre chambre du cinquième étage, la police a trouvé un Nigérian de 32 ans en train de jeter des comprimés de méthamphétamine dans les toilettes.

La police a arrêté au total 12 Africains accusés de trafic de drogue. Leurs visas avaient expiré et certains d’entre eux n’avaient pas de passeport, a indiqué la police.

Chatchai Sirisabphya, directeur adjoint du Bureau de la répression des stupéfiants, a déclaré qu’un agent infiltré avait acheté samedi de la méthamphétamine en cristaux à un jeune Nigérian. Après son arrestation, celui-ci a révélé aux enquêteurs que des trafiquants de drogue étrangers habitaient à cette adresse.

Après avoir recueilli davantage de preuves et de témoins, la police a obtenu de la Cour des mandats de perquisition.

Les 12 suspects sont à présent en garde à vue pour une enquête plus approfondie.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*