lundi , 18 mars 2019
Flash info

Dubréka : Des armes retrouvées dans le domicile du Général Lansana Conté

Une brigade mixte composée de gendarmes et de militaires a découvert mardi une quantité d’armes dans le domicile de Dubréka (50km de Conakry) du président défunt, le général Lansana Conté, décédé en décembre 2008.

Selon son fils Ousmane Conté qui a confirmé l’information sur Evasion Fm, une radio privée qui émet à Conakry, les forces de défenses et de sécurité ont encerclée la résidence depuis lundi nuit. La perquisition a abouti à la découverte d’environ 29 armes automatiques et de chasses, toutes frappées du nom du président défunt.

«Effectivement, je le confirme. Ils ont trouvé des armes qui appartenaient au feu général Lansana Conté. Sur la plupart de ces armes, son nom est mentionné. Ce sont des armes de guerre et des fusils de chasse frappés du nom du président Conté. Ces armes- gardées au village depuis du vivant de mon père n’ont pas été rendues ni présentées à l’autorité. C’est sur instance de mes oncles que j’ai enlevé ces armements du village pour Dubréka parce qu’ils commençaient à être frappés par le temps », a déclaré Ousmane Conté, d’une voix très affaiblie.

Ousmane Conté, qui a passé un an et demi en prison sous le Conseil National pour la Démocratie et le Développement du Capitaine Dadis pour « appartenance à un réseau international- de trafic de drogue en Guinée », dit être resté à Dubréka grâce à l’intervention des populations.  « Les militaires qui ont perquisitionné notre domicile ont demandé à ce que je parte avec eux. Mais, sur insistance des populations, je ne suis pas allé ».

Le fils du président défunt reconnait que la détention de telles armes est anormale et contraire à l’étique militaire. Il estime même que les militaires et gendarmes qui ont perquisitionné le domicile de son père sont dans leur plein droit. « Mon père, en tant que général  d’armée avait le droit d’avoir des armes chez lui. Mais à sa mort, normalement, elles devaient être déclarées ».

Mamady Fofana
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*