mardi , 18 juin 2019

Cellou dément Sidya: « L’électricité en 1996, c’est Kassory! »

Dans un débat sur « Chérie FM » de deux heures d’horloge, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) Cellou Dalein Diallo a déclaré, dimanche, que « l’électricité en 1996, c’est Kassory Fofana », ancien ministre de l’Economie sous le général Lansana Conté et président de « Guinée Pour Tous » (GPT).


« ll y avait un certain nombre de projets qui étaient entrain d’être réalisés. Vous savez, Tombo III, par exemple qui était inscrit dans le cadre du programme Energie II, a été conçu avec l’appui de beaucoup de partenaires techniques et financiers avec 150 millions de dollars. Le volet production du programme Energie II, c’était Tombo III qui a été laborieux. Je me souviens encore, à un moment donné après l’appel d’offres, le dossier était bloqué. Mais arrivé aux grands projets, Kassory m’a dit Dalein, il faut courir à la BEI [ndlr : Banque Européenne d’Investissement] pour essayer de voir si on peut débloquer ça parce que ça traine trop, le courant. Je suis parti, presque pour un aller-retour, ça été débloqué grâce à la bénédiction de tout le monde ».

Et d’enfoncer le clou : « Lorsque Sidya arrivait, [ndlr : à la Primature en 1996] Tombo III était là, l’inauguration c’est bien sûr lui qui l’a fait. Mais il a pris une initiative qu’il ne faut pas occulter, c’est l’éclairage public. Et ça enchanté vraiment les Guinéens ».

Ce projet que revendique depuis plusieurs ans Sidya Touré de l’Union des Forces Républicaines (UFR) semble donc connaître son épilogue avec cette sortie, on ne peut plus clair, de son allié Cellou Dalein Diallo sur ce qu’il convient d’appeler « affaire courant Sidya ».

Plus loin, l’ancien Premier ministre guinéen-dont le parti connaît en ce moment une traversée du désert- a tout de même déploré le départ de l’UFDG de l’ex vice-président des affaires politiques Saliou Bella Diallo qui dirige désormais le parti AFIA.

Alpha Laye Soumah
Mediaguinee.com, partenaire de kaloumpressecom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*