samedi , 15 décembre 2018

La compagnie chinoise CACC veut construire un nouvel aéroport à Mafèrinya

Sékhoutouréya, mercredi 15 février 2012
Doter la Guinée d’un nouvel aéroport international moderne afin de faciliter le trafic aérien, fait partie du programme de société du Chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé.

Pour répondre à ce besoin, une délégation de la société chinoise China Airport Construction Corporation (CACC) était à Sékhoutouréya dans la matinée du mercredi 15 février 2012 pour présenter le projet de construction d’un nouvel aéroport international prévu à Mafèrinya à 75 Km de Conakry, dans la Préfecture de Forécariah. Une présentation qui a été faite à travers la projection d’un film.

Cet aéroport d’une superficie de 12 Km de long et 5 Km de large, sera une infrastructure au style délicat et unique. Conformément aux exigences de développement national, cet aéroport dont le financement sera assuré par China Exim bank, sera l’un des modernes en Afrique.

A sa sortie de l’audience, Mme Ying Liu, vice-présidente de CACC a précisé : « On est là pour la construction d’un nouvel aéroport. Nous travaillons dans ce sens, il y a un an. L’année dernière nous avons été invités par le gouvernement guinéen pour faire les études d’un nouvel aéroport. Nous sommes une société d’Etat chinoise qui a plus de 60 ans d’expérience dans la construction des aéroports. Après un long travail, on amène la conception de ce nouvel aéroport au chef de l’Etat et au peuple guinéen ».

La vice-présidente de China Airport Construction Corporation a précisé que c’est un aéroport qui doit répondre aux besoins des passagers et les frets : « C’est un aéroport de 200.000 passagers par ans et dans 20 ans, c’est-à-dire en 2022, la capacité sera 1 million200 à 1 million 500 passagers » a-t-elle dit.

Faisant un éclairage sur ce projet, Elhadj Tidiane Traoré, ministre délégué aux Transports a affirmé : « Mafèrinya est une Sous-préfecture de la Préfecture de Forécariah. Le gouvernement du Pr Alpha Condé, compte tenu des insuffisances de l’aéroport de Gbessia, a décidé la construction d’un nouvel aéroport qu’on appelle le nouvel aéroport de Maférinya. Le projet prévoit une autoroute pour rejoindre rapidement l’aéroport. Cette autoroute sera de 37 à 50 Km. L’aéroport sera implanté dans le village de Mafèrinya. C’est-à-dire dans les zones où il y avait les plantations d’ananas.  C’est là où on a prévu l’aéroport, avec 12 Km de long et 5 Km de large. (…). La construction s’étalera sur quelques années. Nous sommes en discussion avec nos amis chinois pour définir le programme exact ».

B S

Le Bureau de Presse de la Présidence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*