dimanche , 16 décembre 2018

Insolite : Quand des citoyens paient leurs factures à la belle-mère d’un agent de l’EDG

Selon les statistiques de l’’Electricité de Guinée, la production énergétique entre janvier et novembre 2011 a atteint 485 716 mégawatheures, contre 564 605 mégawatheures en 2010. On constate ainsi une baisse de 14% alors qu’au même moment, le gouvernement qui a fait de la desserte en électricité une de ses priorités y a englouti d’énormes fonds. Cette contreperformance trouve son explication dans la vétusté des installations. Mais il ne faut pas négliger le facteur fraude qui gangrène l’entreprise étatique. Un citoyen qui a préféré garder l’anonymat témoigne…

« Monsieur le journaliste, je loge dans les environs d’Enco5 dans la commune de Ratoma. Depuis 2011, année à laquelle j’ai déménagé dans la maison que j’habite, nous ne payons pas nos factures d’électricité. En effet, nous ne payons que des montants très dérisoires, mais à une personne qui n’a rien à voir, de loin ni de près, avec l’EDG. L’agent de cette société qui est chargé de dispatcher les factures dans la zone vit avec une jeune fille qui habite notre concession. A cause de sa petite amie, cet employé de l’EDG n’envoie plus nos factures. Résultat, tous les locataires remettent de modiques sommes à la mère de la fille à la fin de chaque mois, en plus des repas que nous lui offrons de temps en temps. C’est irresponsable. Je dirai même que c’’est malhonnête de notre part de cautionner cela. Mais si nous revendiquons les factures, la société nous présentera des montants colossaux alors que nous vivons la plupart du temps dans le noir. C’est le système qui favorise cela».

No comment !

Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*