vendredi , 30 octobre 2020

Internet haut débit : la Guinée s’apprête à poser 4000 km de câbles dans ses villes

Le gouvernement guinéen va lancer très bientôt la seconde phase du projet de la fibre optique après l’atterrissage du câble sous-marin à Conakry le vendredi 27 janvier, a affirmé Oyé Guilavogui, ministre des Postes et Télécommunications.

Cette seconde phase consiste à poser 4000 km de câbles à travers jusqu’au dernier gros village de la Guinée pour permettre l’accès à un internet haut débit, a ajouté le ministre. Le coût de cette étape est estimé à 300 millions de dollars. « EximBank de Chine est prête à financer cette phase très difficile et les travaux vont commencer très bientôt », selon Guilavogui.

Au total, 14 gigas seront libérés à la fin du projet contre 4 gigas actuellement fournis en Guinée. Une occasion qui permettra à la Guinée d’exporter de l’internet haut débit, selon le ministre des Postes et Télécommunications.

La première phase du projet qui consistait à faire parvenir le câble sous-marin à Conakry a nécessité un investissement de 35 millions de dollars, financé à hauteur de 25 millions de la Banque Mondiale à titre de don. Le reste du fond a été financé par les sociétés de téléphonie mobile en Guinée et le gouvernement.

Note de la rédaction: de la gauche vers la droite, Moustapha Mamy Diaby, DG ARPT et Oyé Guilavogui, ministre des Postes et Télécommunications.

Mamady Fofana

+224 60 06 46 46

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*