mardi , 21 août 2018
Flash info

Kindia : des remous contre le délestage électrique paralysent la ville

Après Conakry où plusieurs centaines de jeunes ont barricadé les routes mardi pour protester contre le délestage électrique, Kindia, la capitale de Basse Guinée a connu jeudi des manifestations contre l’obscurité en cette période de la Coupe d’Afrique des Nations.

Les principales artères de cette capitale régionale ont été prises d’assaut par des jeunes très fâchés, qui exprimaient leur ras-le-bol contre le manque du courant électrique dans leur localité. Comme leurs concitoyens de Conakry, les populations de Kindia, avec l’impression d’avoir été dupées par des promesses non tenue du président Alpha Condé, le ministre d’Etat à l’Energie Papa Koly Kourouma et de l’EDG, scandaient : « EDG, zéro! Papa Koly, zéro! ». Plusieurs routes ont été barricadées et les manifestants ont brulé des pneus sur les principaux axes routiers, empêchant toute circulation. Les autorités préfectorales ont vite déployé les forces de l’ordre  pour calmer la situation.

Pour l’instant, peu d’informations nous parviennent de cette ville qui, ironie du sort, est la capitale d’une région abritant les centrales hydroélectriques de Donkéa et  de Garafiri. Des affrontements pierres contre gaz lacrymogènes ont été signalés dans certains quartiers.

Aux dernières nouvelles,  un calme précaire règne dans la ville. Plusieurs boutiques, quelques bureaux et des écoles sont fermées.

Mamady Fofana
+224 60 06 46 46
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*