jeudi , 18 octobre 2018

CAN 2012 / Mali – Guinée : Conakry en fête avant le match

Depuis hier jusqu’au petit matin de ce mardi 24 janvier, les jeunes supporteurs organisés dans le quartier de Enta n’ont pas fermé les yeux tout comme dans d’autres quartiers de la capitale. Et ils ne le feront pas en cas de victoire contre le Mali, explique Bafodé Sylla, supporteur habitant de la banlieue.

Comme hier, les rues de la capitale, ce 24 janvier, sont pris d’assaut par les supporteurs habillés en tricolore national. Ces groupes de jeunes se rivalisent en chants et danses en l’honneur du Syli national dans une ambiance qui ne laisse aucun passant indifférent. Dans les quartiers, les engins vibrent au rythme des dizaines de chansons dédiées pour le Syli de Guinée par des chanteurs guinéens.

A quelques heures de la première sortie du Syli National contre les Aigles du Mali, match comptant pour les rencontres du groupe D de la 28è Coupe d’Afrique des Nations Gabon – Guinée Equatoriale 2012, Conakry est déjà en effervescence.

Dans les quartiers, jeunes, vieux, hommes comme femmes, sont déjà en action. Après les soutiens matériels et financiers aux Onze guinéens, l’heure est à celui physique. Sifflet à la bouche, arborant fièrement les couleurs nationales, ces citoyens se livrent a des pronostiques en faveur de la Guinée dont le plus bas score reste 2 buts à 0.

A l’occasion, des bus et autres minibus communément appelé ‘’Magbana’’ sont réquisitionnés. Des engins placés dans les grand-carrefours hurlent avec les dernières sonorités composées par les artistes guinéens pour encourager l’équipe guinéenne.

Dans les marchés notamment du Niger à Kaloum, les maillots du Syli se vendent comme de petits pains malgré les prix qui ont presque triplé ; passant de 20 000 à 60 000 francs guinéens.

Les bureaux ont commencé à être désertés depuis onze heures, chacun voulant, dit-on, suivre ce match Mali-Guinée chez soit par peur de l’éphorie d’après ce derby ouest africain.

Elie Ougna
+224 60 06 46 46
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*