vendredi , 19 avril 2019
Flash info

Basse Guinée : l’UFR de Sidya accuse le pouvoir de poser des actes antidémocratiques

Comme le Parti de l’Espoir pour le Développement National qui dit avoir été victime de tracasseries en Haute Guinée, l’Union des Forces Républicaines énumère des pratiques anti-démocratiques posées, selon lui, par le pouvoir lors de la tournée de son leader Sidya Touré dans certaines localités de la Basse Guinée, du 13 au 16 janvier dernier.

Selon l’UFR, à Boké, son secrétaire fédéral qui relevait de l’administration publique a été demis de ses fonctions  peu avant l’arrivée de son président. Le parti dénonce aussi la coupure de courant dans la zone de la mairie de Fria où son leader s’apprêtait à tenir un discours lors de son passage dans la localité.

Mais c’est dans la préfecture de Dubréka que l’Union des Forces Républicaines affirme avoir été victime de plusieurs actes anti-démocratiques. « On a fait montre d’un cynisme particulièrement révoltant. Ceux qui voulaient empêcher la manifestation ont attendu l’heure prévue de la rencontre pour inviter la population à aller se faire servir en riz dont le sac de 50 kg était exceptionnellement fixé à 180 000 GNF. C’est le même jour qu’on a choisi pour payer aux étudiants de l’Institut Supérieur des Arts de Guinée(ISAG) leur pécule qu’ils n’avaient pas touchés depuis trois mois », fustige le parti.

Fatoumata Kéita
+224 60 06 46 46
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*