mercredi , 23 janvier 2019

Tunisie : un an après Ben Ali

Plusieurs milliers de Tunisiens ont envahi samedi matin l’emblématique avenue Bourguiba à Tunis pour réclamer travail et dignité et fêter le premier anniversaire de la révolution qui renversa le régime du président Zine El Abidine Ben Ali.

Selon un décompte de l’ONU, 300 Tunisiens ont été tués et 700 blessés durant le soulèvement. Le ministère tunisien de la Justice a annoncé la grâce ou la libération conditionnelle de 9.000 détenus tunisiens et étrangers.

Au Qatar

Des manifestants chantaient à tue-tête: « le peuple tunisien est libre et ne veut pas de l’ingérence américaine ni de celle du Qatar! » L’émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani, est l’invité de marque des autorités tunisiennes, en compagnie d’autres leaders arabes dont le président algérien Abdelaziz Bouteflika, et le chef du Conseil national de transition libyen, Moustapha Abdeljalil.

Le Qatar est parfois qualifié par ses détracteurs de « banquier d’Ennahda », le parti islamiste tunisien Ennahda, vainqueur des élections du 23 octobre.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*