mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Dialogue politique : le RPG minimise le retrait du Collectif et de l’ADP

Le Collectif des partis pour la finalisation de la transition et l’ADP évoquent la possibilité de suspendre leur participation au dialogue politique et  le parti au pouvoir, le RPG, trouve l’occasion opportune pour mettre de l’huile sur le feu.

Selon le Secrétaire général du Rassemblement du Peuple de Guinée, Saloum Cissé, le retrait des deux blocs des pourparlers en prélude à la tenue des élections législatives n’entame en rien le processus. Il estime que ces deux alliances, fussent-elles l’aile dure de l’opposition, n’ont aucun droit de s’exprimer au nom de toute l’opposition guinéenne.

« Il n’est pas dit que l’absolu, c’est la présence de l’ADP et du Collectif. Nous voulons la présence de tous. Nous tenons compte de la présence de l’ADP et du Collectif. Mais ce n’est pas absolument toute l’opposition qui a adopté cette attitude. Ils peuvent être l’aile dure, mais ils ne peuvent pas s’exprimer au nom de toute l’opposition. Pour eux, il ne doit pas y avoir de Centre. Il doit seulement avoir l’opposition et la mouvance. Ceux qui ne se reconnaissent pas de l’opposition et de la mouvance, c’est leur plein droit aussi d’être au centre. Nous avons demandé au comité de facilitation du dialogue d’aller vers eux. Mais le dialogue ne peut plus s’arrêter. »

 

Fatoumata Kéita
+224 60 06 46 46
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*