mercredi , 18 septembre 2019
Flash info

L’ex-président ghanéen condamne « l’humiliation » de Gbabgo

L’ex-président ghanéen a condamné « l`humiliation » de l`ancien président ivoirien Laurent Gbagbo qui a comparu pour la première fois lundi devant la Cour Pénale Internationale (CPI).

L`ex-président ghanéen Jerry Rawlings a déclaré avoir appris avec « consternation » les informations sur le transfert de Laurent Gbagbo devant la CPI « à la suite d`une mise en accusation hâtive, en totale violation du code des procédures internationales », dans un e-mail transmis à l`AFP.

L`ancien président ivoirien, soupçonné de crimes contre l`humanité, a accusé l`armée française d`avoir orchestré son arrestation lors de sa première comparution lundi devant la CPI.

« C`est l`armée française qui a fait le travail », a-t-il affirmé, relatant pour la première fois son arrestation.

Laurent Gbagbo est soupçonné d`être « coauteur indirect » de crimes contre l`humanité lors des violences post-électorales de 2010-2011, à savoir meurtre, viol, actes inhumains et persécution commis par ses forces entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011.

Son refus de céder le pouvoir à son rival et actuel président Alassane Ouattara avait plongé le pays dans une crise meurtrière qui avait fait 3.000 morts. Des élections législatives sont prévues le 11 décembre en Côte d`Ivoire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*