lundi , 16 septembre 2019

« Le PEDN ira bel et bien à Kouroussa et à Kankan » (Communiqué)

Dans un communiqué qu’il vient de publier, le Parti de l’Espoir pour le Développement National de Lansana Kouyaté, tout en dénonçant le ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation de mettre la pression sur les structures de l’administration du territoire et les collectivités décentralisées de Kankan, pour engendrer des incidents lors de la visite de son président dans la région, se montre catégorique. « Le PEDN ira bel et bien à Kouroussa et Kankan », indique le communiqué.


Déclaration du Bureau Exécutif National du PEDN

 

Le Bureau Exécutif National du PE.D.N informe l’opinion nationale, internationale, la commission provisoire pour la réconciliation nationale coprésidée par El hadj Mamadou Salifou CAMARA, Imam ratif et Mgr Vincent KOULIBALY ainsi que le groupe de facilitateurs dirigé par Mgr Albert GOMEZ de ce qui suit :

El hadj Lansana KOUYATE, président du PE.D.N revenu à l’issue d’un long voyage à l’étranger, doit effectuer une tournée ordinaire de prise de contact avec les militants de son parti. A cet effet et conformément à la loi, les conseils fédéraux du PE.D.N ainsi que les organisations associatives « Badenya » et « Salimassi » de Kankan, se fondant sur le dernier communiqué du Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, réaffirmant la liberté d’exercer les activités politiques, ont adressé une requête d’autorisation d’accueillir leur leader conformément à la loi, à l’instar des autres partis.

Dans la note no 149/CU/KK 2011 du 24 Novembre 2011, Mr Fodé KOUROUMA sur instruction de sa hiérarchie, avec ampliations aux services de sécurité et de répression, s’insurge contre cette réception pacifique et parfaitement constitutionnelle.

Tous ceux qui ont suivi l’actualité politique de ces derniers mois peuvent constater de toute évidence, que contrairement aux affirmations du maire, les motivations réelles de cette décision arbitraire, infondée et illégale, découle de la volonté inébranlable de ces autorités d’isoler, de marginaliser et de freiner l’essor chaque jour inexorable du PE.D.N de El hadj Lansana KOUYATE.

Le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, par un jeu de duplicité, est en train de mettre la pression sur les structures de l’administration du territoire et les collectivités décentralisées de la région de Kankan, pour engendrer des incidents lors de cette visite, imputant ainsi la paternité au PE.D.N et à son président, El hadj Lansana KOUYATE. En effet, tout est mis en œuvre pour créer des incidents de manière à « humilier le Président du PE.D.N » et à trouver des arguments juridiques l’empêchant de se présenter aux élections législatives.

Cette attitude inexplicable et anti-démocratique avec une propension à la dérive dictatoriale, ne fera reculer en aucun cas et en aucune manière, le PE.D.N de son combat politique et républicain.

Ainsi, le harcèlement et les fausses rumeurs dont est victime notre parti, sont connues de tous.
Le PE.D.N, parti centriste, non violent et respectueux de la constitution et des règles en vigueur en République de Guinée, met en garde contre toutes tentatives d’intimidation, de confiscation illégale des libertés et répression de  la part des autorités.

Le Président du PE.D.N, El Hadj Lansana KOUYATE ira bel et bien à Kouroussa, à Kankan et partout ou besoin sera, avec sa délégation et conformément au programme déjà tracé. C’est un droit inaliénable de tout guinéen de se déplacer partout à l’intérieur du territoire national.

Le Bureau Exécutif National du PE.D.N, tient à informer toute la nation, la communauté internationale et tous les groupes de sages et d’hommes de paix qui œuvrent à l’avènement d’une Guinée démocratique et apaisée, sur les démarches illégales et inconstitutionnelles des autorités territoriales et leur hiérarchie.

La direction nationale du parti saisit cette opportunité pour réitérer  à l’ensemble de ses militants et sympathisants de continuer à garder le calme, la sérénité et la discipline qui ont toujours caractérisées notre formation politique.

Le Bureau exécutif national

Conakry 26/11/2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*