dimanche , 5 avril 2020

Zones d’ombre autour de la raffinerie de pétrole de Boffa

Les téléspectateurs qui suivent la télévision guinéenne ces temps-ci sont gratifiés par une information de taille : le lancement d’un projet relatif à la construction d’une raffinerie de pétrole à Boffa.

L’information surprend plus d’un guinéen et suscite beaucoup d’interrogations. D’abord le projet, exécuté par Herman Trading Ltd (en Guinée depuis un an seulement et composé de Guinéens, Indiens et Britanniques), soutient que les premiers barils sont attendus en Mai 2012. Le coût total de l’investissement est évalué à 2 milliards de dollars. Même le Premier ministre qui a effectué la pause de la première pierre, en l’absence du président de la République en visite au Brésil, annonce avec une certaine prudence que la société compte produire 6000 barils/jour au cours des trois premiers mois, ensuite passera à 9000 barils/jours après 9 mois et 150 000 barils/jour après 5 ans.

Le hic dans tout cela est qu’aucune source ne précise si le pétrole a été découvert à Boffa ou si les barils proviendront d’ailleurs pour être raffinés sur le sol guinéen.

Pour l’instant, toute tentative de pénétrer dans ce ‘’microcosme’’ et dénicher les précisions autour de ce projet s’avère vaine. Le seul moyen utilisé par ses initiateurs restent la RTG. Mais Kaloumpresse suit l’affaire.


Fatoumata Kéita
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*