mardi , 21 mai 2019

Après 16 ans de solitude maternelle : une pensée à Feue Hadja OUMOU HAWA DIALLO affectueusement appelée Djiwo Diallo!

Maman, c’est moi ta fille bien aimée qui voudrait à travers ces quelques lignes te dire combien  ta disparition m’a  ébranlée, mon cœur est en miette rempli de larmes.  

Maman, mon amie, ma confidente, le pilier de ma vie, voila 16 ans aujourd’hui   depuis que tu nous a laissés, 16 ans de pourquoi, 16ans  de solitude et de souffrance immenses.

Ah oui maman,  16 ans, que nous avons le cœur meurtri de chagrin, de peine,

Oui, 16ans, de vide incomblable.

Que c’est pénible de vivre sans toi maman.

Ô maman, grande éducatrice remplie de bonté et de charité

qu’elle est difficile, la vie sans toi. Je n’y arrive pas, je me sens esseulée et aveuglée par ta précoce disparition.

Quel grand vide, nous as-tu laissé depuis le 21 novembre 1995.

Tes enfants te pleurent encore, et tes petits enfants cherchent leur mamie adorée qu’ils n’ont pas eu la chance de connaitre.

Maman, mon idole, ma plus grande complice, mes souvenirs avec toi restent vivants en moi.

Tu étais toujours rassurante,  amusante, souriante et résiliente.

Tu adorais ta famille et tes amies qui sont restées fidèles à toi. Elles ont créé une association en ton nom. Tu leur as laissé un souvenir indélébile.

Maman, mon amour, ma force, j’ai un manque, un manque inexplicable, après 16 ans, je n’arrive toujours pas à faire ton deuil, mon cœur est toujours rempli de chagrin.

Ah oui ! Il m’est difficile de t’oublier. Car,  ils résonnent encore à mes oreilles tes éclats de rire à Simbaya et à Dixinn.

Maman, ta courte vie de 49 ans a produit un bilan positif. Oui, un bilan positif !

Ô que  c’est trop court, mais tu as bien réussi tes 49ans de vie;

la preuve, tes cinq enfants,  et tes neuf petits enfants qui nous donnent une force incroyable.

Cher Mere, veille sur nous et aide nous à supporter la vie sans toi.

Repose en paix  maman !

Merci pour ton amour, merci pour notre enfance paisible, heureuse et pleine de Bonheur.

A travers moi et mes frères, ta vie continue, je prends là où tu as laissé.

Pour toi  notre Maman adorée, un dernier mot, aucun mot ne peut exprimer combien de fois tu nous manques!!!

Mais we shall meet again Mother!!! I can never say good bye!

Ta fille Rougui (Bijou)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*